Comment se distinguer de la foule

« Comment se distinguer de la foule » : nous parlons à Małgorzata Trojan, Junior Delivery Coordinator chez Cyclad

Cyclad : Le marché d’aujourd’hui est apparemment dominé par les employés. Par conséquent, est-ce que les candidats ne doivent plus chercher à se distinguer des autres ?

MT : Les spécialistes sont toujours appréciés, quel que soit le secteur. Les personnes hautement qualifiées, ayant beaucoup d’expériences, ont toujours un choix plus intéressant, peu importe la situation sur le marché de l’emploi. Ceci est particulièrement vrai dans le secteur IT où les spécialistes avec des qualifications très étroites sont les plus appréciés. Mais bâtir son image est toujours important, tout comme avoir une stratégie bien réfléchie. Cela permet d’étaler pleinement ses qualités pendant le recrutement, ce qui apporte des fruits à l’étape des négociations du contrat.
Les personnes qui commencent leur carrière professionnelle doivent bien préparer leur dossier. C’est vraiment essentiel. Beaucoup de sociétés du secteur IT offrent aux employés non expérimentés des programmes de formations, le manque d’expérience n’est donc pas un problème. En revanche, ce qui compte, c’est l’attitude du candidat envers le processus de recrutement.

Cyclad : Quels sont les principaux éléments à travailler en détails pour postuler dans le secteur IT ?

MT : Même si beaucoup d’entreprises utilisent des méthodes innovantes de recrutement comme gamification (ludification) ou assessment center avancé, le CV reste l’élément majeur. C’est la vitrine du candidat, c’est ce qui crée la première impression chez le recruteur. Un bon CV doit être à jour, clair, sans fautes d’orthographe. Les personnes qui ont déjà quelques expériences devraient y inclure les technologies et les méthodes de travail qu’elles ont eu l’occasion d’utiliser.
Il faut aussi s’intéresser à l’entreprise qui recrute. Le candidat qui parle au recruteur ne doit pas avoir peur de prendre des notes concernant l’entreprise et les caractéristiques du poste à pourvoir. Il est recommandé de consulter internet juste avant l’interview pour être au courant des nouveautés.
Les recruteurs regardent attentivement si le candidat est réellement engagé dans le processus de recrutement. Il y en a qui ne préviennent pas qu’ils ne viendront pas pour l’interview ou qui annulent au dernier moment. Mettant à côté les cas fortuits, si quelqu’un oublie de venir sans avoir prévenu le recruteur, il risque de ne pas faire une bonne impression !
Il y a encore un autre point important : l’image du candidat dans les médias sociaux. Notamment dans les réseaux professionnels comme Linkedin ou GoldenLine.

Cyclad : Qu’est-ce qui est donc important dans le profil créé sur les réseaux professionnels ?

MT : Tout comme dans le CV, il faut mettre le profil systématiquement à jour, y introduire les postes, les technologies utilisées dans le travail, les principales missions, les écoles terminées et les facultés. Les recommandations et les confirmations des compétences par d’autres utilisateurs seront aussi appréciées.
Il faut penser aux aspects techniques comme l’adresse personnalisée du profil pour assurer une meilleure présentation ou les informations essentielles à placer dans l’en-tête.
Les études montrent que le candidat a 11 fois plus de chances de voir son profil affiché s’il y ajoute une photo. Une photo professionnelle, bien sûr…

Cyclad : Est-ce que c’est vrai que les employeurs visitent les profils privés des candidats, par exemple sur Facebook ?

MT : C’est vrai. Il nous arrive d’aller voir le profil du candidat, notamment à une étape avancée du recrutement. Nous voulons savoir par exemple si le candidat n’a pas publié de contenus considérés comme agressifs ou racistes, et ce qu’il dit à propos de son employeur précédent. Tout cela donne une image générale de la personne. Si quelqu’un veut s’occuper professionnellement de la protection des données, et tous ses profils dans les réseaux sociaux sont publics et non sécurisés, c’est une information précieuse…

Cyclad : Etre membre actif d’une organisation professionnelle et participer à des conférences est important ou non ?

MT : Bien sûr. Les rencontres professionnelles et les conférences sont une excellente occasion pour connaître mieux le secteur et développer le réseau relationnel. La participation active à la « vie du secteur » donne une vision plus complète de ce qui se passe sur le marché.

Cyclad : Qu’est-ce que tu pourrais conseiller à tous ceux qui cherchent leur poste de rêve dans le secteur informatique ?

MT : Il faut être ouvert et déterminé. Même si à un moment précis nous n’avons pas de poste à offrir, rien n’empêche que le candidat nous envoie son CV. Nous le mettrons dans la base générale des candidats que nos recruteurs consultent chaque jour. Les formulaires de contact sont également utiles. Observer les profils des recruteurs dans les réseaux sociaux et joindre les groupes professionnels est une autre chose à recommander parce que les recruteurs y publient souvent les offres d’emploi les plus récentes et les plus intéressantes. Si un recruteur vous appelle pour faire une proposition concrète, il faut l’analyser tranquillement et ne pas avoir peur de poser des questions. Cela permettra de trouver vite un emploi qui vous convient.